Pennsylvania40-1000

Pennsylvania

2009, video, color, sound, 3′ 10

Pennsylvania Cuts and Pennsylvania are autonomous and distinct works. And yet, one is the counterpoint of the other in its visual form, montage and sound. They are both mysterious works in which an underlying tension is constantly present. Both works were filmed in NewYork on the night following a day marked by unusual events. The indistinct dialogue heard in Pennsylvania Cuts is inspired by texts from Raymond Carver.

 Pennsylvania et Pennsylvania Cuts ont été filmées sur le palier du douzième étage de l’hôtel Pennsylvania, à Penn Station, New York. Ces deux oeuvres sont fondées sur l’égarement et la perte des repères spatiaux. La projection simultanée de l’une et de l’autre en une sorte de diptyque tend à augmenter cette sensation de désorientation. Pennsylvania se compose principalement d’une succession de photogrammes multipliant les points de vue sur des couloirs sans issue. L’oeil y est confronté à un espace à forte perspective, clos, dans lequel la temporalité est arrêtée.  Pennsylvania Cuts est à l’inverse élaborée selon une construction de mouvements de caméra erratiques, déformés, confus. Elle met en scène les perceptions d’un état altéré de conscience et tente de susciter l’équivalent d’un espace purement mental. Les dialogues que l’on entend indistinctement sont construits d’après un texte de Raymond Carver.